Miroirs de sécurité : puis je en faire installer un en sortant de mon domicile ?

Le miroir de sécurité, également appelé miroir de stationnement ou miroir de surveillance est un dispositif de signalisation qui offre aux conducteurs de voiture un angle de vue plus large sur la voie publique quand ils s’arrêtent sur un carrefour ou à la sortie de garage. Ce dispositif permet de diminuer les accidents sur des endroits où l’angle de vue de l’automobiliste est très limité. Il est possible d’obtenir plusieurs modèles de miroirs de sécurité sur IDEQUIP. Mais il faut savoir que l’installation de ces miroirs est soumise à des conditions selon l’article 14 de « l’instruction ministérielle sur la signalisation routière ».

Les conditions pour mettre en place un miroir de sécurité

La mise ne place d’un miroir de stationnement sur la voie publique française doit se trouver sur un carrefour ou sur un endroit où l’angle de vue est très réduit. Dans ce cas, la voie publique doit se soumettre à un régime de priorité accompagné d’un « stop » obligatoire du véhicule. Cet arrêt obligatoire doit se trouver sur une route où les véhicules qui y circulent se situent en local. Ces voitures doivent également limiter leurs vitesses maximales à moins de 60 km/h sur la route priorisée. Concernant la distance entre le miroir et la ligne d’arrêt, elle devra mesurer au maximum 15 mètres et la hauteur du dispositif se fixe au minimum 2, 30 mètres.

Mise en place d’un miroir de stationnement sur une voie privée

Il faut savoir qu’un propriétaire d’un domaine est autorisé à mettre en place un miroir de sécurité dans son domaine privé pour sa sécurité (sortie de garage ou autres). Il est également possible d’en installer sur une voie privée à l’intersection de la voie publique. Par contre, dans le cas où son domaine manque d’espace, le propriétaire a la possibilité de l’installer sur un mur public sous l’autorisation de la mairie. Cette mise en place sur la voie publique pour un usage personnel est exceptionnelle et reste possible si la dangerosité de la sortie du véhicule le justifie.

Miroir de sécurité interdit hors agglomération

En dehors des agglomérations, l’installation des miroirs de surveillance reste interdite. Vu la vitesse élevée des voitures hors du milieu urbain, détecter l’approche d’un véhicule roulant à toute vitesse devient alors impossible avec le miroir. Et durant la nuit, sans l’éclairage public, les phares des voitures peuvent prêter confusion. Le dispositif et peut signaler le reflet d’un phare en face alors qu’il arrive latéralement.

Personnes handicapés : en quoi consiste un dispositif podotactile en ville ?
Organiser un événement festif dans sa ville : le dispositif de sécurité et le balisage obligatoire