Acheter des murs commerciaux en pleine ville nos conseils et mises en garde

Contrairement à ce que vous pourrez penser, les locaux commerciaux ne sont pas régis par les mêmes règles que les autres biens immobiliers. L’achat d’un tel bien mérite alors une étude qualitative et quantitative avant de faire le pas.

Quels sont les critères pour choisir vos murs commerciaux ?

Si vous voulez acheter un local commercial, il faut tenir compte de nombreux critères. D’abord, concentrez-vous sur l’emplacement, car votre chiffre d’affaires dépend beaucoup de la zone de chalandise. Il vous sera plus facile de trouver un locataire ou un potentiel acheteur en cas de revente. Dans ce cas même, vous pouvez estimer une importante plus-value. Choisissez les artères commerçantes, les rues piétonnes, les gares et les centres commerciaux, des endroits qui ont une grande capacité de drainer du trafic. Puis, choisissez un bâtiment qui donne directement sur la rue et qui est bien exposé au soleil. Ensuite, étudiez la typologie et la surface du local. Optez pour un espace entièrement ouvert sans cloisons et avec une vitrine suffisamment large.

Comment acheter des murs commerciaux ?

Les offres en murs commerciaux sont très rares par rapport aux autres secteurs immobiliers. Tenez-vous informé en faisant appel à un acteur du secteur. Communiquez-lui les critères que vous recherchez. Il vous contactera aussitôt qu’il trouvera un bien correspondant à vos besoins. Le cas échéant, vous pouvez scruter les offres sur les sites généralistes et les plateformes spécialisés. Vous devez savoir que les prix des murs commerciaux ne répondent pas aux mêmes règles que les autres biens immobiliers. Ils ne se calculent pas au mètre carré et ne sont pas corrélés aux prix fonciers du marché. Si vous voulez acheter un local commercial, notez que les tarifs sont définis en fonction du montant des loyers et la fluctuation du marché. Enfin, vous pouvez acheter des murs libres ou occupés.

Achat de murs commerciaux : avantages et inconvénients

Vous voulez acheter un local commercial, comme des bureaux, des entrepôts ou des boutiques ? Cet investissement assure une rentabilité élevée à condition de trouver un local pertinent. La rentabilité nette annuelle peut grimper jusqu’à 8%, soit deux fois plus importante que les biens immobiliers classiques dans le même secteur. Quand vous mettez en location votre bien, la majorité des charges sont imputées au locataire. Ceci inclut les charges d’entretien, de rénovation, de copropriété, les charges locatives et la taxe foncière. Seuls les gros travaux sont à la charge du propriétaire. Les risques de vacances locataires sont moindres grâce à un bail de longue durée. Le locataire n’a pas le droit de résilier le contrat avant 3 ans. Par contre, vous pouvez facilement évincer un locataire défaillant. Par contre, l’offre se fait rare surtout dans les bons emplacements. Puis, la rédaction du contrat est complexe à cause de la flexibilité du choix de loyer et de la répartition des charges. Enfin, si vous voulez relouer votre bien à un autre locataire ou prendre en main vous-même les affaires, sachez que l’éviction d’un locataire solvable avant le terme du contrat.

Pourquoi investir dans un local commercial est un excellent placement ?
Choisir une agence immobilière : mode d’emploi !