Pourquoi investir dans un local commercial est un excellent placement ?

En investissant dans un local commercial, on doit s’attendre à en tirer profit uniquement sur le long terme. Cela dû au fait que le retour sur investissement se réalise uniquement par le loyer. Certes, percevoir un loyer ou encore économiser des loyers qu’on a payés avant l’acquisition sont des profits notables de l’investissement. Ce qui est considéré comme un excellent placement pour obtenir une source de revenus permanente.

La sécurité financière du placement

Généralement, les locataires d’un local commercial sont des professionnels. Ce qui confère un certain avantage non seulement pour les propriétaires, mais également pour le professionnel. D’un côté, le locataire peut avoir recours à des créances prioritaires pour payer son loyer professionnel en cas de recette négative. Et d’un autre côté, à défaut de paiement, le propriétaire a plusieurs options pour récupérer son dû. Il peut poursuivre l’entreprise au redressement ou encore à la liquidation judiciaire pour se faire payer son loyer. Ce qui confère un certain avantage non seulement pour les propriétaires, mais également pour le professionnel. Ce qui fait qu’investir dans un local commercial s’avère être un investissement sécurisé à condition de bien négocier le plafond de loyer.

La facilité d’obtention de financement

De plus en plus de banques octroient des crédits immobiliers pour l’acquisition d’un local commercial avec des taux bas. Toutefois, l’accord des crédits est conditionné par des critères tels que la localisation, la fréquentation de la rue ou encore les travaux de construction autour du local. Indéniablement, il sera plus judicieux d’acheter un local qui a été déjà baillé. Ceci permet à la banque de mieux cerner le potentiel de l’acquéreur à rembourser son emprunt. D’ailleurs, une autre option telle que le crowdfunding se présente pour acquérir des fonds en dehors des institutions financières traditionnelles. Effectivement, cette solution ne présente pas de contrainte qu’un prêt bancaire tel que des taux ou des échéances. Toutefois, tout le monde ne peut pas réussir une campagne de financement participatif.

La fiscalité d’un local commercial

Pour légaliser ses contrats de bail, le propriétaire doit créer une société civile immobilière ou SCI. Le local doit être au nom du SCI auquel le droit de mutation du propriétaire à son SCI est de 5,8 % du montant de l’acquisition du local commercial. Le régime des revenus fonciers s’applique à la SCI, mais ce qui est revu à la baisse en cas de travaux de rénovation. Pour réduire davantage les impôts, le locataire peut créer des déficits fonciers sur ses revenus. Toutefois, cette démarche est plafonnée à 10 700 € annuellement.

Choisir une agence immobilière : mode d’emploi !
Tous les avantages d’acheter son bien immobilier en plein centre ville