Quelle est la signification des pictogrammes ?

signification des pictogrammes

Le pictogramme est une représentation graphique employée pour indiquer ou expliquer quelque chose sur un objet. Il s’agit d’un élément très important dans la prévention des dangers pour les ouvriers travaillant dans un chantier de construction ou bien pour les utilisateurs de biens communs. En effet, le pictogramme de sécurité est utilisé dans de nombreux secteurs et dans plusieurs domaines d’activité. Il est appliqué depuis 2009 et accepté par l’Union européenne. Il s’agit d’un ensemble de règles et de critères permettant de définir si une substance ou un produit chimique peut entraîner des dangers susceptibles d’affecter l’environnement ou la santé humaine.

Définition du pictogramme de sécurité

Le pictogramme est un dessin symbolique ou figuratif qui représente le contenu d’un message ou d’un objet sans reproduire sa forme linguistique. On peut également l’appeler pictographie. Cette dernière qui signifie symbole, signe, caractère, etc. Dans cette optique, il a pour but de véhiculer des messages que tout le monde peut saisir facilement par le biais d’un symbole, d’un objet ou d’un logiciel qu’il indique. Il est placé sur un support pour avertir, interdire, signaler, obliger ou bien indiquer. En revanche, le pictogramme pour le logo est une signification donnant accès à certaines choses.

En général, un tel produit est constitué d’un carré de couleur orange et une illustration noire dedans. Par exemple, une tête squelettique pour les produits toxiques, le symbole d’une flamme de feu pour indiquer les produits inflammables, une croix de Saint André pour symboliser les produits chimiques irritants ou nocifs. Ces symboles figurent notamment dans la catégorie du pictogramme de sécurité. Sur le site marchand virages.com, vous pouvez facilement trouver plusieurs types de pictogrammes adaptés à chaque type de plaque ou panneau signalétique. Il vous importe de choisir le modèle qui correspond à vos besoins en la matière.

L’origine du pictogramme de sécurité

Les pictogrammes proviennent de la civilisation égyptienne dans lesquelles l’écriture apparaît avec des hiéroglyphes. Ils font partie des trois types de signes dans le texte anciens, à savoir les phonogrammes, les pictogrammes et les déterminatifs. Les premiers, autrement dit, les phonogrammes expriment un son. Les pictogrammes représentent quant à eux une idée ou bien une chose. Les déterminatifs soutiennent pour leur part les lecteurs à bien comprendre un texte en examinant les pictogrammes et les phonogrammes.

Les deux types d’écritures qui utilisent encore le pictogramme sont les écritures tomba et les écritures chinoises. Les premières (écritures tomba) sont aussi appelées dongba en Chine. C’est la seule écriture majeure pictographique toujours employée de nos jours, notamment dans le pictogramme de sécurité. Les écritures chinoises disposent d’une composition partielle d’idéogramme et de pictogramme tel que les caractères de base dans l’élaboration des caractères chinois.

La signalisation du pictogramme par le SGH

Depuis 2009, pendant la mise en place du dispositif CLP, la signalisation du pictogramme a été installée. Les conseils de prudence et les matières de dangers ont été accordés dans le but de prévenir les incidents causés par des substances chimiques et de correspondre à l’évolution des dégâts chimiques. Auparavant, ces pictogrammes sont représentés par un carré orange, mais actuellement les bordures du carré sont de couleur rouge. Cela permet d’indiquer les produits chimiques selon la nature des dégâts qu’il peut provoquer sur l’environnement et les travailleurs.

Généralement, il existe neuf types de pictogrammes de danger chimique qui sont catégorisés en trois grandes familles, à savoir les dangers physico-chimiques, les dangers sur la santé et les dangers pour l’environnement. Ces derniers sont le plus souvent affichés sur une plaque signalétique. Par exemple, pour les dangers physico-chimiques, les matières concernées sont les matières explosives, les substances autoréactives. Ils incluent également les solides inflammables comme les liquides pyrophoriques, les mélanges autochauffants, les peroxydes organiques, les produits comburants, les gaz sous pression, etc. Quant aux dangers sur la santé, les produits éligibles sont les matières toxiques tels que l’irritation cutanée, les effets narcotiques, l’irritation des voies respiratoires. Enfin, les dangers qui menacent l’environnement sont les dangers pour la couche d’ozone, le milieu aquatique, etc.

Les différentes utilisations du pictogramme

Le pictogramme a pour but d’être reconnu pour le logiciel, le symbole, l’objet et l’action qu’il représente. Dans la langue écrite, il envahit notre quotidien, par exemple dans un curriculum vitae, dans les hôtels, dans les toilettes, dans les restaurants, sur la signalétique extérieure et sur le panneau signalétique routier, sur les ascenseurs, sur les matériels électroménagers, sur les étiquettes des vêtements, sur les emballages alimentaires et sur les packagings.

Le pictogramme est présent sur plusieurs supports de communication comme les sites web, les vidéos et les plaquettes commerciales. Pour les sites web, il est très employé dans le domaine du webdesign qui sert de repère et facilite la navigation. Le pictogramme peut être aussi utilisé dans la navigation majeure d’un site avec une certaine légende explicite afin d’identifier le réseau social, la fonction de recherche, le panier, le choix des langues, etc. Ainsi, il vous aide à comprendre l’intérêt et l’objectif d’un produit, un objet ou bien une substance. Le pictogramme est situé sur les supports imprimés comme les plaquettes commerciales, les cartes de visite, les fiches produits, etc. 

Équipement urbain : trouver un spécialiste de la fabrication d’abris vélos
Prestations d’hydrocurage et de terrassement par aspiration : trouver une société spécialisée en ligne