Arceaux de parking : pour quelle utilisation et quelle réglementation en ville ?

Trouver une place de parking en ville n’est pas toujours évident. Ainsi, même lorsqu’on dispose d’un emplacement de parking attribué, il se peut que d’autres automobilistes y garent leur véhicule et nous laissent dans l’embarras. Face à une telle situation, la pose d’arceaux de parking s’avère être une excellente alternative. Zoom sur l’utilisation  et la réglementation associée à l’utilisation de ce dispositif.

Arceau de parking : de quel dispositif s’agit-il ?

L’arceau de parking est un dispositif dédié à la réservation de sa place de stationnement au sein d’une résidence. En effet, dans le cadre d’une copropriété, une place de parking est affectée à chaque résident. Cependant, si l’emplacement n’est pas équipé d’un contrôleur d’accès, les visiteurs ou d’autres résidents peuvent s’y garer. Le propriétaire de la place de parking est ainsi obligé de se garer en double file ou d’emprunter l’emplacement réservé à un voisin. Pour éviter une telle situation, l’utilisation d’un arceau de parking est conseillée. Grâce à ce dispositif facile à mettre en place, sa place de stationnement est réservée et aucun autre automobiliste ne peut l’utiliser. Plusieurs modèles d’arceaux de parking sont disponibles chez Idequip.com et ils sont accessibles à toutes les bourses.

Comment fonctionne un arceau de parking ?

L’arceau parking est facile à utiliser et s’avère être une alternative intéressante aux barrières de parking ou encore au portail automatique. Le dispositif se fixe dans le sol et tout au centre de la place de parking. Il se relève lorsque le propriétaire n’est pas garé sur son emplacement de stationnement. A son retour, il aura juste à abaisser l’arceau et garer sa voiture. Différents modèles d’arceaux de parking sont disponibles en vente y compris des modèles automatiques gérés par une télécommande. Des modèles fonctionnant à l’énergie solaire sont également disponibles pour une meilleure économie d’énergie. Le choix dépend du goût et du budget de tout un chacun.

Quelle réglementation pour l’utilisation d’arceau de parking en ville ?

Au sein d’une résidence en copropriété, chaque résident a droit à une place de parking. Afin de la réserver en leur absence, certains copropriétaires peuvent décider d’installer un arceau de parking. Normalement, ils doivent demander l’autorisation du syndicat ou de l’assemblée générale avant de procéder à l’installation d’un arceau. Cependant, étant donné que le dispositif est discret et que l’encrage dans le sol et superficiel, il ne modifie en aucune façon la partie extérieure de la résidence. Pour cette raison, l’installation d’arceaux de parking ne nécessite aucune autorisation spécifique

Miroirs de sécurité : puis je en faire installer un en sortant de mon domicile ?
Personnes handicapés : en quoi consiste un dispositif podotactile en ville ?