Personnes handicapés : en quoi consiste un dispositif podotactile en ville ?

Pour une sécurité plus efficace, le dispositif podotactile a été inventé dans le but de protéger la marche des gens en difficulté.  Les lieux publics, les rues et les routes sont les premières cibles de cette installation. Il s’agit d’augmenter la sécurité des handicapés face à divers obstacles sur les escaliers ou pendant la marche.

A quoi sert un dispositif podotactile en ville ?

Face à un danger imminent lors de la marche, la bande podotactile est un dispositif installé dans le but d’alerter les personnes malvoyantes et aveugles. Le dispositif podotactile en ville est utile car il est constitué d’une antidérapante, ce qui peut-être favorable aux personnes âgées également. La couleur de la bande est mis en exergue, afin d’être visible aux malvoyants. En effet, les dispositifs podotactiles n’ont rien à voir avec un simple décor, c’est surtout pour la sécurité.

Qu’est-ce qu’une dalle podotactile ?

La dalle podotactile peut-être installée sous forme de chemin. Elle est souvent placée en traversée de rue, sur les rebords du trottoir ou sur les bords de quais. Sur les abords des autoroutes, elle est utilisée pour éveiller la vigilance du conducteur.  Elle peut-être également placée sur les quais d’accès aux transports collectifs maritimes et fluviaux. Dans un espace public, il est obligatoire de placer une dalle podotactile en amont et en aval des escaliers mécaniques.  De plus, la dalle podotactile est imputrescible. En effet, elle dispose d’une résistance face aux champignons et aux micros organismes.  On a un large choix concernant les matières à utiliser : résine méthacrylate, polyuréthane, caoutchouc, ou métal.

Comment bien installer le dispositif podotactile ?

Pour installer une bande d’éveil de vigilance ou BEV, il faut tenir compte de 3 principaux critères.  En premier lieu, le nombre de plots se limite à 8 dans le sens de la profondeur. Il faut respecter l’écart de 75 mm entre chaque plot.  Il est plus conseillé de faire appel à un professionnel pour une bonne installation. Il existe des détails importants comme la conservation de l’asymétrie des plots à la jonction des dalles.  Il est à remarquer qu’il existe une norme à suivre en matière de BEV. L’équipement podotactile peut se placer à l’intérieur ou à l’extérieur d’un bâtiment.  L’emplacement des équipements podotactiles est différent selon le cas.  Le cas des trottoirs droits implique le respect d’une hauteur maximum de 20 mm. Tandis que le cas des trottoirs arrondis prévoit une distance de 500 mm.

Organiser un événement festif dans sa ville : le dispositif de sécurité et le balisage obligatoire